Le Cercle rose

Donner pour la recherche et courir pour sensibiliser le monde de l'entreprise à l'invisibilité des personnes malades au travail.
23% atteint
682€ collectés sur 3,000€
10 contributeurs
88 jours restants

OSONS PARLER DE LA MALADIE EN ENTREPRISE

Une femme sur huit risque de développer un cancer du sein. Nous nous sommes donc tou·te·s retrouvé·e·s, un jour ou l’autre dans nos carrières, auprès d’une collègue qui a dû faire face à la maladie. Parfois, ces voisines de bureau ou collègues de longue date devenues des « amies de boulot », avouent plus tard combien le chemin fut difficile et solitaire. Les hommes parfois atteints de cette maladie traversent les mêmes difficultés, dans un grand isolement.

Nous-mêmes au sein du Cercle InterElles avons beaucoup de membres concernées. Alors que nous défendons la mixité, l’égalité et l’équité en entreprises, nous souhaitons envoyer un message à l’occasion de la marche solidaire du 1er octobre : nous voulons dire notre admiration à toutes ces femmes qui combattent la maladie et nous invitons le monde de l’entreprise à davantage d’empathie et de bienveillance. Donnons la parole à nos collègues malades, sortons-les de cet isolement émotionnel, abordons sans tabou les conditions de travail pendant et après la maladie.

 

SOLIDARITE EN ENTREPRISE

Nous étions 32 participantes l’année dernière pour notre première marche solidaire. Nous serons encore plus nombreuses cette année à porter les couleurs du Cercle InterElles, samedi 1er octobre lors de la 20e édition d’Odysséa, pour questionner l’importance de la solidarité en entreprise : comment soutenir nos collègues qui restent travailler et celles qui n’ont pas d’autre choix que celui de rester chez elles, comment les accompagner à leur retour au travail ?

 

FAITES UN DON ET OFFREZ UNE IDEE

Le Cercle InterElles désire également participer activement à la levée de fonds pour la recherche contre le cancer à hauteur de 3000€ !

Si vous ne pouvez pas vous joindre au groupe le jour J, vous pouvez participer à la collecte de dons, envoyer un petit message d’encouragement à nos consœurs sur notre page de collecte et/ou suggérer une idée concrète de forme de solidarité en entreprise. Ces idées seront mises en forme et transmises aux RH et à la médecine du travail de nos entreprises adhérentes.

 

Cette collecte sera clôturée le 31 décembre 2022.

Nous comptons sur vous : nous vous remercions déjà du fond du cœur !

Le Cercle InterElles, réseau des réseaux de 17 entreprises scientifiques et technologiques.

 

Your Donation
Informations
Conditions générales d’utilisation

Vos données personnelles sont utilisées pour les dons, et pour les autres processus indiqués sur la page politique de confidentialité.

Mentions légales, vie privée, confidentialité

Odysséa est une association de loi 1901, reconnue d’intérêt général, créée par décret publié au Journal Officiel le 22 juillet 2002 dont le siège social est situé au 21 passage Larousse 92240 MALAKOFF.

Données personnelles collectées

Cookies

Un cookie est un fichier totalement inoffensif qui ne contient aucun programme ou virus et qui est généré par le serveur du site que vous consultez. Ce fichier est enregistré par votre navigateur sur votre disque dur lorsque vous surfez sur internet afin de collecter des données.

Lors de votre visite sur notre site web des cookies sont installés, il est votre choix de les autoriser ou de les bloquer.

Utilisations et transmissions des informations personnelles

Nous sommes soucieux de la vie privée de nos contributeurs et utilisateurs. C’est pourquoi nous tenons à garder vos données personnelles confidentielles. Sur notre site, nous utilisons des cookies dans le seul but de conserver vos données de connexion afin de faciliter celle-ci.

L’Association Odysséa s’engage à garder la confidentialité de vos données utilisées lors des donations, prises de contact via notre formulaire ou lorsque vous laissez un commentaire. Les données récoltées ne sont en aucun cas partagées, communiquées, utilisées à des fins commerciales, ou revendues à nos partenaires ou organisme externe.

Commentaires et formulaires de contact

Lors de votre prise de contact via notre formulaire ou dans le cas où vous laissez un commentaire sur notre site, les données collectées sont celles que vous avez acceptés de nous transmettre.

Dans le cas des commentaires, les cookies utilisés ne servent qu’à vous éviter de ressaisir vos informations lors de votre prochaine connexion au cas où vous déposiez un nouveau commentaire plus tard.

Durées de stockage de vos données

Les cookies utilisés, afin de conserver vos données lorsque vous vous connectez ou laissez un commentaire, sont conservés le temps d’une année après quoi ils seront supprimés ou archivés.

Lorsque vous effectuez un don, les données carte bancaire ne sont conservées que le temps que la transaction soit effectuée par la plateforme de paiement securisée STRIPE. Odysséa n’a aucunement accès aux informations de paiement cryptées.

Dans le cas d’une inactivité de 1 an, les données sont automatiquement supprimées.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte, avez effectué un don ou laissez un commentaire, vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos données qui sera effectuée dans un délai de 1 mois.

Vous pouvez également nous contacter directement afin de recevoir les informations qui ont été collectées à votre sujet par le biais de notre site web.

Statistiques et mesures d’audience

Afin de mesurer le trafic généré par notre site, nous utilisons les services de Google Analytics qui récoltent les informations concernant les visites sur notre site Odyssea.info.
Vous pouvez consulter leur site directement pour en savoir plus sur leur politique de confidentialité.

Newsletters /  Emailing

La newsletter qui vous est envoyée sur votre adresse mail est uniquement gérée et envoyée par Odysséa. Bien qu’elle puisse contenir des informations en rapport avec les organismes partenaires, ceux-ci n’ont aucun accès à vos informations, vos données personnelles ainsi que vos coordonnées.

Exclusion de responsabilités

Malgré un contrôle approfondi des contenus, nous ne prenons aucune responsabilité concernant le contenu des liens externes.

Seul le gérant des sites internet externes est responsable du contenu. Toute marque contenue dans l’offre internet est déposée ou soumise à une réglementation de droit d’auteur, elle est aussi soumise sans restriction aux dispositions du droit de signes distinctifs valident et du droit d’appartenance des propriétaires respectivement enregistrés.

La conclusion que des marques ne sont pas protégées par les droits d’auteur ne peut pas être tirée par simple mention.

Responsable du contenu

Frédérique Quentin

Contact

Envoyez un email à  [email protected]

Copyright

© 2020 Odysséa 2009 – N° CNIL : 1351826 Certaines de ces images sont soumises également au copyright de tiers.

6 commentaires

  1. Niamke-Anne KODJO sur 1 août 2022 à 18 h 43 min

    Comme beaucoup j’ai été confrontée au cancer du sein : collègues, amies, famille. Certaines s’en sont sorties, d’autres non. La recherche a fait des progrès considérables en 20 ans. Aidons-la pour qu’elle continue !

  2. Catherine Guiot sur 5 août 2022 à 11 h 52 min

    Comme beaucoup en effet, j’ai côtoyé une collègue atteinte du cancer du sein et qui avait fait le choix de venir travailler entre deux séances de chimio : cela l’aidait à tenir disait-elle . J’étais admirative mais ne savais pas comment l’aider ni comment me comporter : ne pas en parler pour ne pas tomber dans l’indiscrétion ou au contraire mettre les pieds dans le plat pour ne pas paraitre indifférente. C’était il y a 20 ans et même après avoir eu dans ma famille des femmes atteintes de cette maladie, je ne sais toujours pas comment réagir dans le cadre professionnel.
    Quelques années plus tard j’ai été de nouveau confrontée à cette réalité avec une personne dans mon équipe qui est tombée gravement malade et qui a été hospitalisée de longs mois. J’aurais aimé que la médecine du travail ait publié des recommandations sur Intranet. En tant que manager, j’aurais apprécié d’être guidée par les RH ou la médecine du travail car j’étais complètement livrée à moi-même et ne savais pas comment doser mon accompagnement humain (tout ce dont on me parlait dans l’entreprise concernait les nombreux formulaires à remplir pour la protection sociale de notre collègue). De fait, je ne savais pas non plus comment conseiller mon équipe sur la meilleure façon de se comporter. Nous avons fait le choix d’envoyer des messages et cadeaux tous les mois par le truchement de son mari qui était entré en contact avec moi mais j’imagine que tous les managers ne sont pas nécessairement en contact avec la famille.
    Donc voilà, que fait-on ? La médecine du travail a-t-elle suffisamment de témoignages qui pourraient nous éclairer sur ce qu’une personne malade attend de ses collègues et de son manager et de ses collègues pendant son arrêt et au retour ?

  3. Sigrid TRENDEL sur 31 août 2022 à 12 h 34 min

    Parce que cette maladie fait peur, nous n’en parlons pas. Or revenir en entreprise après cette épreuve demande du courage et de la force de la part de la femme concernée, mais demande aussi de l’accueil et de la délicatesse de la part de l’entreprise. En parler c’est déjà aider au retour.

  4. Anonymous sur 13 septembre 2022 à 11 h 28 min

    Touchée de près aussi. Envie d’agir pour aider la recherche. Sororité.

  5. Cercle InterElles sur 20 septembre 2022 à 14 h 48 min

    Nous souhaitons soutenir le recherche sur le cancer du sein (toujours la principale cause de mortalité féminine). En pensant à toutes nos collègues, familles et amies qui ont été touchées par cette maladie.

  6. Pernelle Steiner sur 1 octobre 2022 à 19 h 25 min

    Mon neveu est décédé il y a 20 ans d’un cancer du rein. Il avait 4 ans et s’est battu pendant 1 an alors qu’on ne lui donnait même pas 1 mois quand la maladie s’est déclarée. Nous l’avons tous accompagné comme nous pouvions. Ma soeur et son mari ont réorganisé leur vie professionnelle et personnelle avec le frère jumeau de mon neveu. J’ai découvert le travail impressionnant du personnel hospitalier et de tous les bénévoles qui accompagnent les enfants malades et leurs parents. Continuons à aider la recherche et osons parler de la maladie sans tabou en entreprise!

Laissez un commentaire





Ils ont contribué à cette collecte

  1. Pernelle Steiner

    40€
  2. Pernelle Steiner

    40€
    Mon neveu est décédé il y a 20 ans d'un cancer du rein. Il avait 4 ans et s'est battu pendant 1 an alors qu'on ne lui donnait même pas 1 mois quand la maladie s'est déclarée. Nous l'avons tous accompagné comme nous pouvions. Ma soeur et son mari ont réorganisé leur vie professionnelle et personnelle avec le frère jumeau de mon neveu. J'ai découvert le travail impressionnant du personnel hospitalier et de tous les bénévoles qui accompagnent les enfants malades et leurs parents. Continuons à aider la recherche et osons parler de la maladie sans tabou en entreprise!
  3. Catherine Ladousse

    50€
  4. Anonyme

    50€
  5. Anonyme

    20€
  6. Anonyme

    10€
  7. Anonyme

    20€
  8. Cercle InterElles

    372€
    Nous souhaitons soutenir le recherche sur le cancer du sein (toujours la principale cause de mortalité féminine). En pensant à toutes nos collègues, familles et amies qui ont été touchées par cette maladie.
  9. Sigrid TRENDEL

    40€
    Parce que cette maladie fait peur, nous n'en parlons pas. Or revenir en entreprise après cette épreuve demande du courage et de la force de la part de la femme concernée, mais demande aussi de l'accueil et de la délicatesse de la part de l'entreprise. En parler c'est déjà aider au retour.
  10. Karen Amram-Prévot

    20€