L’interview de Bénédicte Sarrazin, cheffe de projet Odysséa

L’interview de Bénédicte Sarrazin, cheffe de projet Odysséa - feat

Bénédicte Sarrazin a les yeux qui brillent lorsqu’elle nous parle d’Odysséa…Il est évident que pour cette jeune femme de 26 ans, cheffe de projet chez Odysséa, son métier est aussi un engagement de coeur, une passion qui donne un sens à sa vie.

Bénédicte a su dès l’adolescence qu’elle voulait s’investir dans les associations et en faire son métier. Tout d’abord à travers son association de gymnastique, avec laquelle elle a participé à de nombreux événements internationaux, puis pendant ses études en école de commerce à Strasbourg, lorsqu’elle a créé une association pour gagner le bureau des sports de l’école. Ces aventures l’ont confortée dans le choix d’un master Marketing et Gestion des événements.

D’abord bénévole sur l’édition parisienne de 2018, elle a intégré l’équipe en janvier 2020, juste avant la crise sanitaire. Aujourd’hui très heureuse d’avoir pu retrouver le terrain, elle parle de son métier avec passion.

Bonjour Bénédicte, en quoi consiste ton travail chez Odysséa?

Je suis cheffe de projet événementiel chez Odysséa. Mon métier touche à tout : la gestion des partenariats et des bénévoles, l’organisation logistique et événementielle, la gestion du site internet et de l’application, l’administratif et bien sûr, être sur le terrain le jour J. C’est un rôle qui réunit toutes les missions nécessaires à la création d’un événement.

L’interview de Bénédicte Sarrazin, cheffe de projet Odysséa - 2

Qu’est ce que tu aimes dans ton métier ?

Ce que je préfère, c’est vraiment la polyvalence et de passer d’une mission à une autre.

Mes journées ne se ressemblent pas du tout ; dans la même journée je peux faire de la logistique, de la communication, appeler des bénévoles pour échanger avec eux.

Cette polyvalence permet de créer son événement et de le vivre du début à la fin. Cela donne à mon quotidien du sens ; l’humain et la solidarité que l’on retrouve en fin d’événement, c’est juste impressionnant et génial. C’est toujours une immense satisfaction…

De plus chez Odysséa on sait que l’on soutient la recherche et la médecine contre le cancer du sein. Le bonheur et le sourire de tout le monde, c’est ma récompense. Le plaisir des participants, des bénévoles, cet élan de générosité particulier… Tout cela est unique et indescriptible !

Quel est ton souvenir préféré ?

Il y a beaucoup de souvenirs, c’est difficile de choisir, notamment l’an dernier car tous nos événements sont revenus sur le terrain après la crise sanitaire, ce qui m’avait beaucoup manqué. On a vécu des moments très forts avec toute l’équipe, les bénévoles et les participants.

Si je ne devais retenir qu’un événement, ce serait l’échauffement de l’an dernier du 5KM pour Dijon… Toute l’équipe est montée sur l’estrade pour faire l’échauffement, nous étions tous “à fond”, avec la vague rose devant nous, plus de 6.000 personnes… J’ai ressenti une émotion incroyable.

L’interview de Bénédicte Sarrazin, cheffe de projet Odysséa - 3

Qu’est ce que tu souhaites à Odysséa pour ses 20 ans ?

Je souhaite à Odysséa de garder cette belle énergie qui anime les personnes qui y contribuent, mais aussi de faire grandir cette mobilisation qui nous permet de faire vivre l’association au quotidien.

L’idée c’est aussi, et c’est ce que je peux lui souhaiter de plus beau, que notre action ne serve plus à rien et qu’on arrive à guérir ce cancer.

Laissez un commentaire