L’interview Odysséa : Charlotte Gonier, cheffe de projet Odysséa

Actus-Odyssea---Interview-Charlotte-Gronier---Feat

Odysséa c’est mon travail, mais c’est aussi important dans ma famille

Entre Charlotte Gonier et Odysséa, c’est une longue histoire… Cette jeune femme de 26 ans a grandi à la Réunion avant de poser ses valises en métropole pour suivre ses études dans une école de commerce avec une spécialisation marketing événementiel.

Salariée chez Odysséa depuis 3 ans, elle a toutefois connu l’association bien avant ; tout d’abord en tant que stagiaire pour Odysséa la Réunion en 2015, participante de la course de Cannes, bénévole sur plusieurs éditions, avant d’entrer en alternance pour sa dernière année d’études… Depuis, elle n’a plus quitté l’association et elle y travaille avec passion.

Bonjour Charlotte, peux-tu nous expliquer quel est ton rôle chez Odysséa ?

Je suis l’une des deux cheffes de projet ; je participe à l’organisation du circuit des courses Odysséa – une dizaine à l’année. Je travaille plus précisément sur l’organisation de plusieurs courses de A à Z et la vie quotidienne de l’association… Mes journées ne se ressemblent pas du tout !

Je gère nos partenaires au niveau national et au niveau local, je m’occupe de la communication, des factures, du site internet, des réseaux sociaux… Les week-ends d’événements nécessitent d’être sur le terrain ; il faut être complètement polyvalent.

Nous sommes une petite équipe chez Odysséa, mais nous sommes largement soutenus par nos coordinateurs en région, nos prestataires fidèles et surtout plus de 3.000 bénévoles à l’année, qui sont là sur des temps forts. Nous sommes aussi aidés chaque année par une “génération” de stagiaires qui sont essentiels pour la vie de l’association.

Qu’est-ce que tu aimes dans ton travail ?

Actus-Odyssea---Interview-Charlotte-Gronier---Equipe-odyssea

Mes journées ne se ressemblent pas du tout et c’est ce que j’aime ; j’alterne entre un travail de bureau, avec plusieurs dossiers, et du terrain.

Bien entendu, pour chaque événement je suis heureuse de voir le rendu final et de constater que la course que l’on a réussi à mettre en place a pu mobiliser des participants, mais aussi qu’elle a permis de collecter des fonds qui sont reversés et servent concrètement à lutter contre le cancer du sein… Personnellement j’ai pu le voir avec ma maman, et c’est ce que j’aime.

Quels sont tes meilleurs moments chez Odysséa ?

Odysséa c’est mon travail, mais c’est aussi important dans ma famille. J’ai connu Odysséa par ma maman à la base, qui a été malade à la Réunion et qui s’est investie dans l’association là-bas. Dans la famille, nous sommes bénévoles sur Odysséa dès que l’on peut.

Ce que je préfère, ce sont les moments de partage et de solidarité ; par exemple lorsque des amis viennent courir ou faire du bénévolat sur certaines courses, cela me fait chaud au cœur…

J’aime aussi le moment où l’on est sur le podium quand on annonce le chiffre qui va être reversé à la recherche… Les échauffements aussi sont de très bons souvenirs de partage et de rassemblement de la vague rose : on est sur le podium et on passe un moment agréable ensemble, dans la bonne humeur, mais on est aussi mobilisés pour la cause.

Que souhaites-tu à Odysséa pour ses 20 ans ?

Actus-Odyssea---Interview-Charlotte-Gronier---benevole-odyssea

En toute honnêteté, j’aimerais bien que l’on n’ait plus besoin d’Odysséa pour faire avancer la recherche, mais ce n’est pas pour tout de suite.

Je suis admirative du parcours d’Odysséa en 20 ans, mais aussi des personnes qui ont accompagné ce parcours. Je souhaite à l’association de continuer d’être aussi bien suivie par les bénévoles et les partenaires, je souhaite que la recherche avance…

Je souhaite le meilleur à Odysséa, tout en espérant que l’on n’en ait plus besoin un jour.

Merci à Charlotte Gonier.

2 commentaires

  1. KANTÉ sur 18 mars 2022 à 14 h 11 min

    Bonjour,

    Je me suis inscrite à la course Odyssea 2020 sur Chambéry, avec la pandémie impossible d’y participer.
    En 2021 , l’invitation à atterri dans mes spams…
    J’aimerais savoir comment devenir bénévole près de chez moi ?
    Merci pour votre réponse.

  2. Radji sur 18 mars 2022 à 17 h 20 min

    Bonsoir j’aimerais bien-être le binevole de odyssia pour les 20ans pour toujours et aussi la Ligues contre le conser.
    Est ce que je pourrais parler au micro le dimanche 3 avril pour donner le programme de la journée et j’espère que il fairas beau.

Laissez un commentaire